Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 14:38

Ca avance. Doucement, mais sûrement. Mes 24 sacs en papier sont faits. Seul problème, ça prend de la place... Mr Flemmard râle. Mais bon, je les ai rangés sur mes étagères de mon coin brico. Ca fait pas très "déco" mais bon. Et puis, même si le Gnomy Flemmard les voit, je pense pas qu'il percutera... Pas besoin de les cacher. Et puis la Gnomette Flemmarde m'a assistée, psychologiquement seulement là, parce que ça demande tout de même un minimum de dextérité cette histoire de sacs en papier à partir d'enveloppe...

Bon alors donc, on a les enveloppes.

Jusque là, tout va bien...

Sauf que... je pense que je vais définitivement devoir rentrer dans la catégories des flemmardes nouilles. Une nouvelle espèce très rare en voie d'apparition. La flemmarde nouille donc, elle a acheté des enveloppes avec la fameuse petite fenêtre transparente...
Ben oui... Ca le fait moyen pour faire un sac qui est censé CACHER une surprise. Si on voit ce qu'il y a dedans, c'est plus une surprise. On n'a pas idée franchement... Enfin, j'ai prévu de rattraper le coup en "bouchant" la fenêtre avec de la déco, principalement du coton. Pour la neige quoi.

Pourtant, c'était marqué dessus hein... et je sais lire...
Et puis aussi, si vous avez remarqué, c'est marqué aussi EXTRA fort. Bon, je sais, l'enveloppe en papier kraft, en général, c'est fait pour, être solide. Mais là, je vous dis pas les efforts que ça a demandé pour plier. 

Enfin, c'est un détail. En tous cas, les américains, au début du siècle, avec leur fordisme, ils avaient tout compris. A la chaîne, y'a que ça qui marche...

Donc après un sac "essai", pour voir si je pliais comme il fallait là où il fallait...

j'ai marqué les endroits où plier à la chaîne. 23 d'un coup.


Et puis j'ai plié à la chaîne. 23 d'un coup.

Et puis j'ai formé mes sacs à la chaîne. 23 d'un coup.

Résultat, en max 2h, j'avais fini mes 24 sacs. Fingers in the nose.

Me reste plus qu'à les décorer. Séance de collage en perspective. Collage de coton, collage de petites étoiles et collage des chiffres.

Et ensuite, je m'attaque à mes pots de yaourts... une autre histoire ça encore. Qu'il va falloir que je fasse en douce. La nuit. Comme les petits lutins du Père Noël. Ils travaillent bien la nuit non? Je sais plus. Bon, alors, comme Batman ou les chauves-souris en général. Parce que va falloir se cacher de mon assistante là. Elle si elle voit quelque chose, elle va percuter. Et là, ça sera fichu pour la surprise...

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde bricole
commenter cet article

commentaires