Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 13:05
En cherchant sur le net comment écrire Flémingite, je suis tombée sur ça. Après être restée quelques minutes à me demander si c'était une grosse blague, j'ai compris en regardant le lien de plus près que ça devait être juste un exemple pour des élèves de collège, une sorte de TP pour un cours de biologie, un truc dans le genre.

N'empêche que, l'énoncé m'a bien fait marrer...

Ah oui, j'allais oublier, la définition de
flémingite.

flémingite /fle.mɛ̃.ʒit/ féminin (pluriel : flémingites)

  1. (Familier) et (Populaire) Paresse, envie de ne rien faire, accès de flemme.
    Excuse-moi, je n'ai pas fini le travail, j'ai été pris de flémingite aigüe!
Trouvée sur wiktionary.com...

C'est vraiment un vrai mot ça???


Repost 0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 22:35
Je me suis dit que ça faisait un bail que je n'avais pas publié un mot de vocabulaire propre à moi-même, en rapport avec Flemmarde. Mais là, vraiment, y'en a qu'un qui me vient à l'esprit là tout de suite, et c'est fatigue. Sauf que fatigue, j'ai déjà mis.

Alors pourquoi pas ses synonymes? Histoire de pouvoir varier mes phrases et pas tout le temps dire: je suis fatiguée.  Y'en a pas mal que je connaissais, mais y'en a d'autres que je trouve assez sympas. Lisez par vous même...

Les "tout à fait adaptés à la situation":
affaibli, cassé, claqué, crevé, défraîchi, épuisé, éreinté, extenué, flapi, fourbu, harassé, las, lassé, patraque, s'étant épuisé, surmené, tué, usé, vanné, vidé

Les "je n'irai pas jusque là":
abattu, abimé, accablé, anéanti, brisé, délabré, esquinté, fini, souffrant,

La limite entre les deux premières catégories étant tout de même incertaine dans certains cas selon le moment de la journée...

Et les "je l'aurais pas utilisé dans mon cas de figure"
assourdi, barbé, bassiné, éasé (même pas que je sais ce que ça peut bien vouloir dire), embêté, ennuyé, étourdi, indisposé, passé, peiné, rebuté, tiré, vaseux. En fait, la plupart de ces synonymes là, ça s'adapterait plutôt à quand ma Gnomette Flemmarde débite 3000 mots à la minute et que je lui dis: "tu me fatiiiiiiiigues". Là oui.

Bon alors ces synonymes, je les ai trouvés .

Maintenant, mes miens à moi de synonymes (enfin, ils m'appartiennent pas hein, on s'est bien compris), ceux que moi j'utilise dans ces cas là:
- je suis HS (hors service)
- je suis morte (pas vraiment hein...)
- je suis kapput (c'est de l'allemand ça non?)
- je suis naze (pas dans le sens pas cool hein, non, moi je suis trop cool)

Et puis pour se la jouer
je me la pète en VO - : "I am soooooooooo tired"...

Vous comprendrez pourquoi je fais court ce soir...
Repost 0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 10:36

Bon, deux jours que j'ai pas posté sur mon blog. Pourquoi?? PARCE QUE MOI YA NA FATIGUEEEEEE. Ouais, je sais, début de semaine, déjà fatiguée. C'est pas gagnant tout ça hein? Mais y'a des fois, je me demande, avec des enfants, si les WE sont pas plus fatiguants que la semaine...

Tiré du Larousse sur Internet:
fatigue, nom féminin, de fatiguer
- Etat physiologique consécutif à un effort prolongé, à un travail physique ou intellectuel intense et se traduisant par une difficulté à continuer cet effort ou ce travail.
- Il semble que la sensation de fatigue soit due à l'interleukine 1, substance sécrétée par les monocytes et les macrophages au cours des maladies infectieuses et, dans les états de fatigue, par les astrocytes. Elle pourrait être considérée comme étant l'hormone de la fatigue et aurait pour antagonistes les endorphines. Dans les fatigues dues à un effort physique, il y a en plus accumulation dans l'organisme de toxines (acide lactique).

Ben comme ça vous saurez le pourquoi du comment...

Tiré du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) sur Internet:
FATIGUE,
subst. fém.
Diminution des forces de l'organisme, généralement provoquée par un travail excessif ou trop prolongé, ou liée à un état fonctionnel défectueux.
 

Je ne me sens pas particulièrement défectueuse d'un point de vue fonctionnel... On peut pas dire que je me tue à la tâche à la maison (hein???)... Mon boulot me fatigue, certes, mais plutôt d'un point de vue psychologique. Ca serait plutôt du genre ça me fait suer, ça me soule. Mais alors, comment est-ce possible?? Mais pourquoi moi être fatiguée??

Rhaaaaa oui, je sais. Et pourtant, z'ont pas l'air d'en parler dans les définitions là haut. Alors c'est mon explication à moi: PARCE QUE LE GNOMY FLEMMARD, IL SE REVEILLE ENCORE 5 FOIS PAR NUIT ET QU'IL A PAS COMPRIS QUE LA NUIT, ON DORT. Bon, j'exagère un tantinet, car il se réveille, certes, mais se rendort de suite, enfin, une fois que môsieur, je lui ai remis sa tasse d'eau dans le main (fait chaud, vivement, l'hiver hein...). N'empêche que Flemmarde après, elle, elle fait pas deux siestes le lendemain...

Mais je garde espoir...

Et puis un petit truc sympa que je viens de trouver sur Gougueule: le syndrome de fatigue chronique (quand t'es tout le temps, sans cesse, toujours fatigué quoi, ça va, j'en suis pas encore là, dis-je en bâillant), serait aussi appelé le Syndrome des Yuppies (un terme désignant les Young Urban Professionals, donc les djeuns qui bossent à la ville quoi), et qu'il frappe à la jeune trentaine. Ben voilà, pile poil. J'ai le Syndrome des Yuppies. Ca fait classe hein??

Repost 0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 23:20
Pas que les pantoufles soient vraiment d'actualité pour le moment, j'en suis plutôt encore aux tongs avec la chaleur qu'il fait ici... Mais bon, au sens figuré, moi ça me va plutôt bien comme terme. On en parlait hier soir avec la famille qui était à la maison pour dîner... Et là, je me suis dit: bah en voilà un mot qu'il est bien pour ma catégorie Mon Vocabulaire!!

Et vous découvrirez aussi, peut-être comme moi, que pantouflard, ça veut aussi dire autre chose que le sens qu'on lui attribue le plus souvent. Comme ça, vous vous coucherez
moins con ignorant, enfin, je veux dire, avec un mot de vocabulaire en plus à votre actif quoi... 

Tiré du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) sur Internet:
PANTOUFLARD(e), adj. et subst.

(Celui, celle) qui passe sa vie dans ses pantoufles, qui aime le confort et la tranquillité. Synon. casanier.

Mais aussi, et c'est là que j'ai appris quelque chose:
Arg. des écoles, fam. Militaire, fonctionnaire issu de l'Ecole polytechnique ou, p.ext., d'une grande école, qui quitte le service de l'Etat pour le secteur privé.

Bon là, franchement, j'ai pas vraiment saisi le sens et le rapport avec les pantoufles. Personnellement, je préfère la version amour du confort et de la tranquillité. C'est bien plus parlant pour moi.


Repost 0
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 10:47
Un peu de vocabulaire en ce jour de rentrée scolaire. En plus, même pas pleuré, ni moi, ni la Gnomette Flemmarde, le plus important étant que la Gnomette Flemmarde n'ait pas pleuré on est bien d'accord. On Elle a été super courageuse. Et puis, j'étais contente, elle a retrouvé un petit copain et une petite copine de son ancienne école.

Tiré du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) sur Internet:
OISIVETE, subst. fém.
Etat d'une personne qui ne fait rien, momentanément ou de façon durable, qui n'a pas d'occupation précise ou n'exerce pas de profession.

Péj: Indolence, paresse

Tiré du Larousse sur Internet:
Oisiveté, nom féminin, état de quelqu'un qui vit sans travailler et sans avoir d'occupation permanente.

Bon, là c'est vrai, ça m'arrive. Je pense que l'on peut considérer le vautrage sur canapé devant télé comme de l'oisiveté. Sauf que, regarder la télé, c'est une occupation précise non? C'est vachement instructif de regarder Dr. House, ou Les Experts. Bon allez, on va dire que c'est de l'oisiveté éducative. C'est bien ça non?
Repost 0
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 22:05

J'aurais pu commencer par là. Flemme n'étant qu'un terme familier pour désigner la paresse. Mais paresse, ou paresseuse, ça fait vraiment négatif je trouve. Je trouve que flemmarde, ça a moins d'impact. Non? ou alors je me cherche des excuses??

Et puis à ce moment là, je me serais retrouvée à devoir mettre ça en avatar:


Source: www.culture-generale.fr

Moyennement sexy hein...? Ca donne pas vraiment envie d'aller consulter. Je trouve quand même que la super poupée que ma fille m'a gentiment donnée parce qu'elle la trouve "moche" (on lui a filé au rayon Sepharo quand je lui ai payé une super brosse à 2,90 euros, on est pas vraiment rentables hein??). Je trouve qu'elle fait très bien le "vautrage" sur lit la petite madame aux cheveux rose fluo. 

Enfin, pour aller jusqu'au bout, je mets la définition quand même. Faut bien se cultiver non?

Tiré du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) sur Internet:
PARESSE, subst. fém.

Au sing. Propension à ne rien faire, répugnance au travail, à l'effort physique ou intellectuel; faiblesse de caractère qui porte à l'inaction, à l'oisiveté. Synon. cosse (pop.), fainéantise, flemmardise (fam.), flemme (fam.)

Bon, la définition contient environ 10.000 lignes de plus, mais en bonne flemmarde, ben j'ai pas eu envie de tout lire (oui oui, je ne fais pas que copier coller, je lis les définitions que je poste de A à Z). Alors pour ceux ou celles que ça intéresse:

http://www.cnrtl.fr/definition/paresse 

Haaa, mais que lis-je? La paresse est une faiblesse de caractère??? Que nenni, je ne suis point faible. Ca me vexe là franchement. Par contre, j'avoue, j'ai parfois, voire même souvent, tendance à éprouver une certaine répugnance au travail. Enfin, surtout mon travail, c'est à dire mon emploi professionnel, mon gagne-pain quoi. C'est pas gagnant hein? M'enfin, prendra le temps que ça prendra, je compte bien que ça change. Et pour ça, je serais même prête à renier ma qualité (oui qualité voyons, faiblesse qu'ils disent... ni'mporte quoi) de Flemmarde... Bon, pas trop vite hein...

En attendant, demain c'est lundi. Et lundi, ya travail justement. Je hais le lundi. Je hais même le dimanche soir...

Repost 0
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 15:48

Alors là, c'est tout à fait moi ça... Le mot a été inventé pour moi je dirais même. Et pour ma copine AEH (petit clin d'oeil, ben oui, tant qu'à faire, autant dire bonjour aux copines sur mon blog), avec qui j'ai découvert toute l'ampleur de sa signification sur messenger...

Tiré du Larousse sur Internet:

procrastination, nom féminin, (latin procrastinatio, ajournement, de cras, demain)
Tendance pathologique à différer, à remettre l'action au lendemain.


Tiré du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) sur Internet:
PROCRASTINATION, subst. fém.
Littér. Tendance à différer, à remettre au lendemain une décision ou l'exécution de quelque chose. Synon. ajournement, atermoiement.

REM.
- Procrastiner, verbe trans., littér., rare. Remettre quelque chose au lendemain. Synon. ajourner.
- Procrastinateur, subst. masc., hapax.


Vraiment, ya pas de doute. Je suis officiellement une procrastinateuse... Qui m'aime me suive...

Repost 0
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 11:33

Voilà, je me suis dit, quitte à se qualifier de flemmarde, autant aller voir la définition exacte de ce mot, histoire d'être sûre que ça me correspond bien.

Tiré du Larousse sur Internet:

flemme, nom féminin, (italien flemma, même origine que flegme)

Familier
- Grande paresse ; envie de ne rien faire :
Avoir la flemme.
- Tirer sa flemme, paresser.

Tiré du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) sur Internet:
FLEMME,
subst. fém. et adj.
Fam. et pop.
- Subst. fém. Sentiment de paresse, désir de ne rien faire. Avoir la flemme.

Synon. cosse (pop.), fainéantise.
   Loc. pop. Battre sa flemme (vieilli); tirer, traîner sa flemme. Ne rien faire, s'abandonner à la paresse.
Synon. flemmarder (pop.), paresser.
- Subst. et adj., vieilli. Paresseux.
Synon. cossard (pop.), fainéant
REM. Flémingite, subst. fém., pop. Accès de flemme, forte paresse.
Flémingite aiguë.


Ouf, ça va, je rentre pile poil dans la définition. Me voilà soulagée. Vous pensez qu'avec un certificat médical je pourrais obtenir quelques jours de congé maladie?? C'est grave la flémingite aigüe dites! En plus, je crois que c'est hautement contagieux!!

Repost 0