Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 20:35

Ou alors de pas Noël hein... c'est comme vous voulez. Mais étant donné que je suis à fond dans l'ambiance préparatifs, ben j'ai décidé que ce seraient des sablés de Noël. Même que ils sont en forme d'étoiles. J'aurais pu en faire en forme de sapin ou de cloche.

J'ai donc cherché comme d'habitude une petite recette sympa et facile (surtout facile) sur le net. J'ai vite trouvé, étant donné que sur mon forum, ça cause aussi mangeable en ce moment. Je l'ai modifiée pour en faire des sablés tout simples, basiques de chez basiques. Pas de cannelle, pas de gingembre, pas d'amandes. Rien que de l'ingrédient de base qu'on a, plus ou moins à tout moment, dans nos placards.

Bon, je vous préviens tout de suite, j'ai préparé beaucoup de pâte (enfin, pas tant que ça hein quand même), pour pouvoir en faire deux fois. Je prévois également d'en refaire et de la congeler pour pouvoir en refaire facilement durant tout le mois de décembre.

La recette:
- 400g farine
- 300g beurre mou
- 100g sucre roux
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2 jaunes d'oeufs
- 1 pincée de sel
Voilà, la recette indiquait également d'utiliser de la cannelle et de la muscade (1 cc), mais comme je l'ai dit, je voulais du super basique que tout le monde puisse apprécier. Surtout ma Gnomette. Qui au final quand elle a goûté tout à l'heure m'a dit: "c'est pô bon". Ne la croyez pas, c'est très bon. Parole de Flemmarde.

Donc, comme d'habitude encore, j'ai tout balancé dans le saladier, et j'ai sorti Moulinoux. Le beurre mou, je l'ai un peu aidé à devenir plus que mou, sans non plus être liquide. Au micro-ondes... Ouep. Et c'est mon assistante adorée qui a travaillé. Au final, j'ai donc pas fait grand chose... Mais c'est normal, et je ne me sens absolument pas coupable: j'ai mal à la jambe. Donc, je délègue.

Allez, touille ma grande...
 
Le plus dur dans la cuisine, c'est d'occuper les plus petits. Ceux qui ne peuvent pas encore participer (sans mettre le bronx hein, parce que au fond, je pourrais très bien lui confier le touillage de la farine avec une cuillère en bois, sa dernière grande passion, mais je crois que c'est un chouia risqué) et que si tu les laisses se balader dans la maison pendant que tu cuisines, ils te mettent le bronx ailleurs. Donc la solution: la chaise haute, juste derrière, à portée de main.
 
Donc tout est dans le saladier, on tourne on tourne. Si vous vous sentez l'âme, faut émietter avec le bout des doigts pour faire du sable, le beurre et la farine, et après ajouter le reste. Enfin, moi, ce que je donne, c'est ma technique de Flemmarde à moi. Et ça marche. Alors pourquoi se casser la tête...

Donc une fois que ça ressemble à de la pâte, j'avoue, faut juste y mettre un peu les mains, pour bien lier le tout, et en faire une boule. Qu'on met au frigo. Pour une petite demi-heure. Moi, je l'ai laissée toute la nuit, et ressortie ce matin, un peu avant de l'étaler. Hier soir, j'avais plus le courage de faire quoi que ce soit. Ca marche aussi. Ca marchera donc aussi au congélateur.

Alors le truc, je vous le donne, c'est que une fois qu'on s'y met, on se dépêche. Parce que sinon après, la tonne de beurre qui compose la recette fait que la pâte elle-même se transforme en beurre, et alors là, ça colle, de partout, et bon courage pour y décoller du plan de travail, même en ayant fariné auparavant. Faut décoller au couteau, ça bousille les étoiles, c'est rageant.

Donc on étale au rouleau, épaisseur 5 à 6 mm (je n'ai pas mesuré hein, rassurez-vous), et on sort sa panoplie d'emporte-pièces aux formes de Noël pour ceux que ça intéresse, aux formes autres pour ceux ça branche pas. Et on emporte les pièces.

Et quand on est en rade de papier cuisson, on improvise. De toutes façons, je me suis dit, avec le beurre qu'il y a là-dedans, ça risque pas de coller...

C'était donc papier alu et farine. De plus près...

Et hop, au four, à 160°C, pour une quinzaine de minutes. Je voulais pas qu'elles brunissent, d'où la "faible" température. Je voulais qu'elles cuisent doucement et qu'elles restent blanches. J'ai dû dépasser un peu les 15 minutes... Mais ça va, pas trop de dégâts...
 

Tiens, y'en a une qui a mangé une branche de sa voisine on dirait. Si si, vous voyez pas là, en plein milieu de la photo???

Bref, voilà, ce sont mes sablés. Avec un bon goût de beurre que à chaque fois que tu en manges un, tu te dis, et hop, 1 kilo sur les fesses... Mais bon, dans la gène, y'a pas de plaisir hein...

Pour celles qui cherchent des trucs à offrir pour les fêtes... ou alors tout simplement pour se remplir la panse de bonnes choses qui font chaud au coeur et à la cellulite...

Les mêmes, au soleil, en train de bronzer...

Joyeux Noël Appétit!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde cuisine
commenter cet article

commentaires

romy 18/10/2015 13:16

j'ai fait votre recette de sablée et c'est juste délicieux, c'est la première fois que je trouve une recette aussi extra! merci beaucoup pour ce partage. biz

Mamina 03/06/2009 16:45

Voilà, ils sont notés...

Flemmarde 03/06/2009 17:05


chouette, m'en vais voir ça de suite...