Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 19:04
Mardi et mercredi étaient deux jours fériés ici. Pour éviter de rester à la maison à glandouiller (ou flemmarder, ça dépend de quel point de vue on se place), et regarder le temps passer et filer sous nos yeux, les Flemmard ont décidé de voyager. Direction Ceuta. Territoire espagnol au nord du pays, à l'est de Tanger. Histoire de respirer un peu d'air européen.

Sauf que, il est fini le bon vieux temps où M. Flemmard et moi on pouvait prendre la route de manière insouciante, avec comme seuls bagages nos passeports, la carte bleue, et un slip de rechange.
 
Désormais, dants les bagages, il faut aussi caser Barkshesha, 4 ans 1/2 et Barkshesh, 1 an 1/2, leurs 10 000 fringues de rechange (c'est toujours quand tu voyages que les gamins ils chopent la diarrhée, la gastro ou autre truc qui file la gerbe), les couches, les briques de lait de croissance, les médicaments de base, les jouets, la poussette, et autres accessoires qui prennent toute la place dans le coffre. Dieu merci, Barkshesh mange maintenant comme nous. Ca fait toujours des tupperwares de purée de légumes en moins à caser dans les sacs. N'empêche que, ça en fait des choses à penser.

Mais ce dont je voulais parler aujourd'hui, c'est plus précisément le voyage en voiture en lui-même. Et donc de décliner ce qui selon moi, sont les essentiels du voyage en voiture (sans compter tout ce que j'ai cité plus haut):

- Tout d'abord, des jouets. Beaucoup de jouets. Surtout quand on a 4 ou 5 heures de routes à se taper. Compter les vaches, les moutons, les poules et les ânes sur le bord de la route, ça va un moment. Faire meuuuuuuh, bêêêêêê, cot cot cot cot et cuicuicuicuicui, ça marche un temps, mais tout le monde se lasse très vite, M. Flemmard et moi en premier.

- Le lecteur DVD portable. Hé oui, la télé sauve parfois (souvent même, rhooo c'est pô bien) à la maison, elle sauve aussi en voiture. Certes quelques peu cher à l'achat, mais c'est le prix à payer pour acheter sa tranquillité. Un bon DVD de Oui-Oui, et c'est parti pour une heure de calme. Enfin, calme, c'est vite dit. Faut juste avoir la capacité à ignorer les dialogues ultra-répétitifs et cette si merveilleuse chanson qui fait: "oui vas-y Oui-Oui, avec ton beau taxiiiiiii, en avant Oui-Oui, c'est toi qui conduiiiiiiiit, oui vas-y Oui-Oui, tu as mille amiiiiiiiiis, au beau pays des jouets, oui, tu chantes et tu riiiiiis, oui vas-y Oui-Ouiiiiiiiii". Bref, je peux vous la chanter en entier, à capella, je suis sûre que je pourrais même vous la traduire freestyle en anglais et en espagnol. Bientôt en arabe même tiens. Pareil pour les dialogues, aussi bien, voire même mieux que les Bronzés. Peu importe, je suis prête à supporter ça pour avoir la paix. Ne serait-ce qu'un quart d'heure.

- j'ai pensé aux boules quiès à un moment donné. Mais bon, j'ai abandonné l'idée. Histoire que j'entende tout de même au cas où un des deux se mettrait à dégobiller. Non, à la place, j'opterais plutôt pour un message pré-enregistré qui tournerait en boucle: "oui, d'accord, ah bon?, tout à l'heure, bientôt, oui, d'accord, etc..." à espaces réguliers d'une vingtaine de secondes, temps entre chaque "maman? tu joues au devinettes avec moi? t'as vu les vaches, je peux avoir un bonbon? quand est-ce qu'on arrive?, maman? je peux avoir de l'eau, t'as entendu le klaxon? je peux avoir un chocolat? etc... Ca c'est le message pré-enregistré pour Barkshesha, 4 ans 1/2. Pour Barkshesh, 1 an 1/2, on peut se contenter d'un simple "oui mon chéri, qu'est-ce que tu veux? oui mon chéri, qu'est-ce qu'il y a? oui mon chéri, etc...

- Barkshesh justement, il met encore des couches. Donc à moins d'un caca façon bombe chimique, pas besoin d'arrêts-pipi toutes les 5 minutes. Par contre, j'avoue, l'espace d'un instant, après 4 arrêts pipi et 4 aires de repos, j'ai pensé à en coller une à la grande de couche. Parce que les dialogues du genre: "maman, j'ai pipi", "retiens-le un peu", "noooooon, j'ai pipi tout de suiiiiiite" à 130 sur l'autoroute et une aire de repos dans 30 kilomètres, ça a l'art de stresser tout parent, même le plus zen qui soit.

- et enfin, mais pas des moindres, au cas où vous seriez amenées mesdames, à prendre le volant un petit bout de trajet, un rouleau de sparadrap. Pas pour les enfants, non. Pour votre chère et tendre moitié. L'homme de votre vie. L'amour de vos jours et de vos nuits. Parce que les "passe la cinquième euuuuu", "quoi???? tu es en sixième????", tu sais, le moteur est à plein régime et les roues tournent dans le vide" (ou le contraire, je sais plus, non, en fait, j'en sais rien tout court), ça me soûle. Grave. Surtout à 22h, après, 6 heures de trajet telles que décrites plus haut. Alors le sparadrap, là, je lui en aurais bien collé un bout sur sa bouche à M. Flemmard. Il le sait d'ailleurs. Je lui ai dit.

A part ça, ce fût un voyage très sympa. J'ai pu aller dans un hypermarché digne de ce nom, tel que je les aime. J'habite pas dans la brousse hein? Mais rien ne remplace un hypermarché "européen". Y'a pas à dire.

Au fait, vous avez déjà essayé de partir en voyage pour faire du shopping avec justement, deux enfants de 4 ans et 1/2 et 1 an et 1/2?? Ca, je vous en parlerai un autre jour. Là, faut que j'aille dormir. Parce que rentrée à 22h de ce périple, et partie bosser le lendemain, ben là, je suis HS.

Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde pense
commenter cet article

commentaires

valie (val) 17/03/2009 22:33

bon courage, et tout ce que tu décris reste vrai à 4ans et 2 ans..... ahhhhhh

ici, le meilleur voyage tous ensemble en voiture, c'était le retour des vacances, de 21h00 à 1h30 (ils dormaient, j'ai roulé sans souci... jusqu'à la perte de ma cb dans les "fentes" sous l'autoradio, juste avant le péage.....)

merci de ce merveilleux moment

vlaninou 16/03/2009 16:20

C'est TELLEMENT vrai. Surtout pour Monsieur. Le mien s'est foulé la cheville, je l'ai véhiculé pendant 15 jours. Heureusement que c'est pas souvent... Est-ce que je le harcèle, moi, parce qu'il conduit trop vite??? Non, parce que les engueulades en voiture, c'est ENCORE plus dangereux.

Flemmarde 16/03/2009 19:53


Moi j'ai trouvé LA solution: je ne conduis pas quand on sort ensemble. Comme ça, le problème est réglé. Là, c'était parce que tout de même, la route à lui tout seul, ça fait beaucoup. Donc on a
partagé. Mais je ne compte plus le nombre de fois où je lui dis: "si t'es pas content, t'as qu'à conduire toi. si tu veux, je m'arrête et on change". "Mais noooon, te fâche paaaaas" qu'il dit.
Ouaiiiiiis....


babou 15/03/2009 09:27

WOW ! Quel périple !!! sûr que Cousteau dans ses expériences sous marines ou Paul-Emile Victor dans ses expéditions polaires n'ont jamais connu de telles aventures. C'est tellement pittoresque et cocace, les voyages en famille. J'ai pour ma part déjà testé, 0H ! oui, et le shopping aussi, un vrai bonheur !
Le shopping ! Au moment de partir, peser le pour et le contre, hésiter, réléchir, qu'est-ce qui est le plus simple ? Les « déposer » en « catastrophe » chez des amis, des membres de la famille, oui ok, mais prévoir l'attirail indispensable qui va avec, hum ! Le déménagement quoi, bof, pas envie. Bon ok, ce sera la séance shopping, on sait que ce ne sera pas simple, mais on a toujours l'espoir du miracle suprême, oui ils seront sages, ils ne vont pas « chouiner » parce qu'on leur aura refusé le dernier jouet sorti (et ainsi passer pour des monstres et subir le regard suspicieux des autres clients, car quoi de plus attendrissant qu'un enfant désespéré en pleurs) et BINGO !!! Bon c'est vrai qu'ils savent être adoooorables dans d'autres circonstances et tellement mignons.
Ton récit est vivant, j'avais l'impression de faire le voyage avec vous et tellement drôle, j'ai donc eu une grosse tranche de bonne humeur et de rire bien sûr.

Flemmarde 15/03/2009 23:48


ha oui, périple comme tu dis, c'est là le mot que j'aurais dû utiliser!!! ça va aussi bien au shopping, qu'aux voyages, qu'aux sorties dominicales comme cette après-midi... no comment.

bon, c'est sûr, pour vivre avec moi mon récit, faut avoir des enfants. sinon, c'est incompréhensible... ;)