Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 21:18
Pourtant, c'était pas la mienne de rentrée hein... Et Barkshesha*, elle, ça l'a pas dérangée plus que ça la rentrée. Au contraire même, elle était bien contente de retrouver ses petits camarades, son école et le toboggan surtout.

Non, celle que ça a dérangé, c'est moi. Parce que après deux semaines de vacances à ne pas avoir à me taper les trajets accompagnement à l'école, les "vite on va être en retard", "magne de terminer ton petit déj", "grouille de te brosser les dents" et autres "allez, au lit et maintenant", le retour à la réalité fut brutal.

Depuis deux semaines, le matin, c'était à moi et rien qu'à moi. Bon, certes, les Barksheshs, faut les surveiller, pas qu'ils fassent de conneries bêtises dès 7h30 du matin, mais bon, ils pouvaient bien rester en pyjama toute la journée que ça m'était bien égal. Sont gardés à la maison, je vois pas pourquoi je vais me gêner. Et puis après tout, viendra un temps où ils ne pourront plus faire ça, donc autant qu'ils profitent de la vie. La glande à fond.

Le matin, le réveil sonnait toujours à la même heure. Et mon réveil, c'est pas l'alarme de mon téléphone ou le réveil matin électronique qui fait radio et qui projette l'heure au plafond que même que c'est super cool, non. Mon réveil, c'est Barkshesh, réglé comme une horloge plus précise qu'une montre suisse, voir même des fois, en avance. Semaine, WE ou jours férié, c'est 7h. Mais bon, le matin, moi aussi ça glandait.

Je pouvais ramener le Barkshesh dans notre lit, il était suivi par Barkshesha de pas très loin. C'était rigolade dès le matin, chatouilles et cache-toi sous la couverture. Le pied quoi. Après, vers 7h45, je me disais qu'il était peut-être temps que je mette le turbo pour essayer d'être au boulot à 8h30. Et même que j'y arrivais.

Fini le bon temps, fini la
traîne le matin, fini la douche-habillage-maquillage pépère tranquille. Et encore, ce matin, ma môman étant encore là une semaine, j'ai droit à une petite semaine version semi-glandouille. C'est elle qui s'est occupée de la faire habiller. Bon, j'ai quand même dû ressortir le vieux disque qui répète en boucle: allez, habille-toi, non, la culotte Dora, c'est pas la peine, je sais pas où elle est, demain tu la mettras, écoute Mamie, va te brosser les dents, dépêche de bouffer tes chocos. Parce que Barkshesha, elle est adorable, mais elle est un peu tête de mule des fois quand même. Je sais pas de qui elle tient. Non, vraiment. 

Disons que c'est une
semaine d'adaptation.

Parce que dès lundi prochain, faudra aussi que je courre après Barkshesha, que je lui serve ses chocos en soutif-culotte, que je l'aide à mettre ses collants entre l'enfilage du pantalon et un coup de mascara, et que je me gèle les pieds en allant chercher son goûter dans le garde-manger au bout du balcon en marchant pieds nus parce que pas encore atteint l'étape chaussure, tout ça, en gardant un oeil sur Barkshesh, pour pas qu'il trempe mon téléphone dans la cuvette des WC.

Je ne vous parle même pas de la tronche des gens au boulot quand je sors à 12h pile à midi et 17h et 01 secondes le soir pour aller récupérer la miss. Bon, pour éviter la pause-déjeuner de 2h (ça serait vraiment
abuser là), c'est la nounou qui l'accompagne à 14h. Elle pourrait faire les autres accompagnements me direz-vous, mais les passages piétons étant quasi-inexistant ici (enfin, ils sont tracés hein, mais PERSONNE ne s'arrête pour vous laisser traverser) et les gens conduisant comment dire... de manière très personnelle, je préfère la savoir dans ma voiture plutôt qu'à pied.

Donc vraiment, en ce lundi soir de rentrée, je pète une forme du tonnerre je vous raconte pas. Et donc, je le répète: j'aime pô la rentrée. Vivement les prochaines vacances. 



* Pour ceux qui auraient pas suivi, Barkshesha, anciennement connue sous le nom de Gnomette Flemmarde, et veut dire "touche à tout", "petite curieuse" dans la langue d'ici. Enfin, plus ou moins, parce que je traduis tel que je l'ai compris. Son petit frère, c'est donc Barkshesh.

Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde pense
commenter cet article

commentaires

valie 07/01/2009 10:24

MMI = Magic Maman Indigne... lol

Flemmarde 07/01/2009 14:45


Haa ok. Je comprend. J'en fais partie alors. Mère Indigne que ça arrange plus de laisser sa fille à la maison plutôt que de l'envoyer à l'école  C'est bien trop compliqué toutes ces histoires de transport. LOL


valie 06/01/2009 18:42

ben imagine, quand en pure MMI, tu attends cette rentrée avec impatience, en te disant, que enfin, tu vas avoir une minute à toi, et que vlan, tu arrives à l'école, et que non, tu ne seras pas tranquille, c'est ton, karma, la maîtresse a l agrippe, tu sais, celle qui te disais quand toi tu avais la grippe juste avant les vacances, que c'est parce que tu n'es pas assez immunisé par le contact avec les enfants...

bref, heureusement, l'éducation nationale pense aux MMI, elle a prévu des remplaçantes! et crapulette ira à l'école jeudi!

Flemmarde 07/01/2009 09:38


ça veut dire quoi MMI? enfin, si j'ai compris, c que tu es à la maison et que ça t'arrangeait un peu d'avoir la paix quelques heures par jour... je me trompe?

et je te comprends tout à fait si c'est ça. si j'étais à ta place, je raisonnerais pareil et j'aurais écrit un billet au titre suivant: vive la rentrée et j'aime pô quand les maitresses sont
malades

allez courage, encore un jour à tenir!!