Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 19:06

Comme j'ai pas de neige ici, ben j'ai fait mon propre chalet enneigé pour me donner l'impression...

Mais un chalet qui se mange alors hein...

Bon, j'avoue, j'ai cherché un peu sur le net pour m'inspirer. C'est là que j'ai pris l'idée des langues de chat pour les tuiles du toit. Après, j'ai fait un gâteau au chocolat pour la maison elle-même, et j'ai utilisé du pain d'épices du commerce pour la base du toit.

Allez, c'est parti pour les explications, je vous préviens, y'a beaucoup de photos. Comme j'ai fait un truc avec les photos étape par étape (ça faisait longtemps), je me suis dit, autant le faire bien.

D'abord, on commence par le gâteau au chocolat. Vous pouvez utiliser la recette qui vous plaît, je vous donne la mienne quand même.

Ingrédients:
- 200g de farine
- 150g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 sachet de levure
- 150g de chocolat noir
- 100g de beurre
- 3 oeufs

C'est parti.

On met le beurre et le chocolat à fondre dans une casserole (ou au micro-onde, comme bon vous semble, mais là, la plaque de beurre sortait du congélateur, j'ai donc pensé qu'à la casserole, il y aurait moins de dégâts). Au bain-marie, ça serait sûrement encore mieux, mais si vous me connaissez, vous saurez que je suis anti-bain-marie, par pure flemme.

On mélange les oeufs (entiers) avec le sucre et le sucre vanillé. Au fouet électrique, à vitesse max, pendant au moins 5 minutes. Ca gonfle. Faut que ça fasse le
ruban comme qu'ils disent dans les recettes de pros.


Ensuite, on ajoute la farine mélangée avec la levure. On tamise tout ça dans le mélange sucre-oeufs.
Délicatement, pour pas faire retomber. Je trouve qu'avec un des fouets du fouet électrique, c'est ce qui marche le mieux.

Et là, on rajoute le beurre chocolat fondus et on touille encore un peu jusqu'à ce que tout ça soit incorporé. Délicatement toujours.

Alors ma nouvelle technique pour faire les gâteaux, plutôt que de beurrer et fariner le moule, ben je mets un
papier cuisson dedans. Ca demande un peu de découpage pour que ça prenne la forme du moule. Si vous utilisez un moule en silicone, pas besoin. Mais là, je n'ai pas encore investit dans un grand moule en silicone. C'était plat en verre rectangulaire.


Et hop, au four, pendant 30 minutes à 160°C. Mon four est un four électrique à chaleur tournante, je précise, ça peut tout changer. Disons que quand une recette me dit 180°C, en général, je ne mets que 160° sinon ça crame.

Et voilà. A la sortie du four. Sauf que c'est pas droit, donc faut couper. Je veux de la
construction précise et nette moi. Pas de la tour de Pise.

Et c'est parti pour une
séance de construction façon cubes en bois, ou legos.

J'ai coupé le gâteau en deux pour faire la maison.

Perfectionniste que je suis, j'ai même coupé le dessus du gâteau. Pour que ce soit vraiment plat. Psychopathe.

Le ciment, c'était de la confiture à la framboise.


Et ensuite, on attaque la base du toit. En
pain d'épices du commerce, déjà tranché, qu'on avait coupé en petits morceaux pour le réveillon pour manger avec le foie gras mais qu'au final c'était pas bon du tout les deux associés. Pain d'épice trop sucré. Donc, je recycle.


Vous voyez où je veux en venir??

Ensuite, on prépare la
colle pour faire tenir les tuiles. Colle qui servira à faire la neige sur le toit. C'est du sucre glace mélangé avec de l'eau. Pour les proportions, c'est un peu à vue d'oeil. Faut que ce soit consistant, mais assez liquide pour pouvoir le manier. Pas trop non plus pour pas que ça dégouline de paaaartout.


Explications de la technique en images...

Et on colle les tuilles...

Et voilà...

Forcément, la Gnomette Flemmarde, elle voulait participer. Mais vous pensez bien, je ne l'ai pas laissée poser les tuiles. C'est du travail de précision ça. Et comme ça faisait un bon moment que j'étais dessus, tout
ratage ou démolition de mon chalet aurait été pris comme un affront.

Donc elle s'est lancée dans son propre modèle de construction. Admirez le travail... 

Voilà, mon chalet après
déblayage des matériaux de construction...

Gros plan sur la porte. Y'a même un linteau. Si c'est pas du travail d'architecte ça...

Maintenant, la même, version
il a neigé cette nuit sur la plaine...

D'où la nécessité de faire du glaçage pas trop liquide parce que sinon, ça baaave...

Allez, on va dire que ce sont des
stalactites...

Maintenant, si quelqu'un ayant déjà réalisé ce genre de
construction comestible pouvait me dire comment qu'il faut procéder pour y manger... ça serait bien aimable à vous...

Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde cuisine
commenter cet article

commentaires

CHRIS 14/02/2009 08:15

Hyper génial cette construction, ça serait bien d'avoir une maison comme ça, mais on passerait sa journée à faire du ménage....... à lécher les murs ha, ha, ha !!!!!!

Flemmarde 14/02/2009 18:10


et à ramasser les miettes aussi!!!


mayween 31/12/2008 11:43

waouhhhhhhhhhh comment il est trop beau ton chalet sous la neige !
il fait envie en plus et avec du nut mmmmm encore plus ca va etre dur de le manger mais ca doit etre si bon mmmmmmm !

Flemmarde 31/12/2008 11:57


oui, ça fait mal au coeur de le manger, mais bon, en faisant un petit effort ;)


Chris 30/12/2008 22:47

Wah, ça a de l'allure !!! Ca donne vraiment envie de le faire !! ( pour que les autres le déguster car j'aime po la confiture :p )

Une idée à garder pour 2009 ;)

Flemmarde 30/12/2008 23:52


tu colles avec ce que tu veux comme je te disais sur le fofo. ça marche aussi avec le nut. tu vas pas me dire que tu aimes pas le nut quand même????? 


la fourmi 29/12/2008 22:30

C'est ... à croquer !!

Flemmarde 29/12/2008 23:51


Merci. Personne n'a osé la croquer jusque là encore à la maison. C'est vrai que ça fait de la peine, c'est tout mimi, si ça pouvait se conserver, je l'aurais bien gardée...