Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 22:50

Je vous préviens, aujourd'hui, ça vole pas haut. Même très bas. Mais c'est par la force des choses...

Quand on est flemmarde, on n'a pas trop envie de faire grand chose (bon, je sais, je ne fais pas RIEN du tout, mais je suis sûre que je pourrais en faire plus si je n'étais pas ce que je suis).

Mais alors, quand on a un rhube rhume, celui qui vous gonfle tellement la tête que vous avez l'impression qu'elle va exploser sous la pression de la borve morve qui reste coincée entre votre cerveau et votre nez, là, c'est zéro productivité assurée.

Excusée de toute activité professionnelle aujourd'hui, je suis restée à la maison. Ca aurait pu être chouette, de prétexter être malade, et rester à la maison à faire pleins de trucs sympas à la cuisine, ou alors faire des petites antennes à coccinelles, ou terminer d'imprimer mes chiffres pour mon calendrier de l'Avent n°1.

Mais non, je suis restée à errer entre mon lit et le canapé, ma seule sortie ayant été chez le docteur au bout de ma rue et la pharmacie, mon rouleau de PQ à la main pour éviter tout reniflage disgracieux et si peu féminin.

Parce que pour le coup, aujourd'hui, je ressemble à tout sauf à quelqu'un de féminin.

Je renifle toutes les 5 minutes, et des fois, j'arrive pas à renifler assez fort, et alors là, j'ai la morve qui coule d'un coup que si t'as pas le mouchoir dans la main, ploc, ça tombe par terre. Ca la fout mal quand t'es en train de discuter avec quelqu'un. C'est pour ça que j'ai préféré faire ma solitaire aujourd'hui.

J'ai le nez comme une patate, une patate à frite, la version rouge. Irritée. J'ai les yeux tous bouffis, sûrement dû à la pression dont je parlais plus haut.

J'ai la tête comme un chou-fleur. Et un chou-fleur, ça réfléchit pas. En sortant acheter les médocs, j'ai essayé d'ouvrir la porte du garage avec le verrou des portes de la voiture. Ca marche pas. J'ai pas réagi. J'ai réessayé. Marche toujours pas. J'ai réalisé. J'ai ressenti comme un grand vide. Un grand moment de solitude comme on dit...

Flemmarde que je suis, je laisse traîner mes mouchoirs. Oui, je sais, c'est pas très zygiénique. Dans la journée, j'ai eu la présence d'esprit, avec le petit bout de cerveau qui me restait, de les fourrer dans les poches de mon gilet. Mais depuis que mes Gnômes Flemmards sont au lit, je les sème de partout. Mr Flemmard a voulu les ramasser, je vous dis pas sa tronche. On dirait que ce sont les mouchoirs de toute la journée. Non, je me suis mouchée 56 fois en 1 heure.

Donc ce soir, y'a ni recette ni bricolage. Y'a cacheton pour le rhume, sachet pour la grippe, rouleau de papier ménage triple épaisseur super absorbant (le PQ n'absorbe plus), et au dodo. 

PS: s'cusez le manque de relecture de l'article en cas de fotes d'ortograf. J'ai vraiment pô la tête à ça... Et je fais pas de pub pour le site de doudou de la photo. C'est juste que c'est tout ce que j'ai trouvé et que c'est "so me" en ce moment...


Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde pense
commenter cet article

commentaires