Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 10:58

Avec un petit f, parce que je ne revendique aucune recette qui relève de l'extra-ordinaire.

Non, ici, je revendique une recette plus simple-tu-meurs, moins-de-trucs-à-faire-c'est-pas-possible. A moins de les acheter surgelées, chez le traiteur, ou d'aller les manger au restaurant.

Hier soir, je me suis dit, bon, faudrait que je fasse à manger à mon Mr Flemmard tout de même. Un soir par semaine, au moins.

Et puis bon, comme je vais pas le nourrir avec des mini-tartelettes et autres mini-pizzas, ben j'ai réfléchi à quelque chose de consistant. Mais qui ne demande pas trop d'effort. Et qui en même temps en jette. J'en demande beaucoup?

J'ai jeté mon dévolu sur de la lasagne. Et pas de la lasagne avec de la sauce tomate faite maison, et des feuilles de lasagnes à précuire hein. Non, de la lasagne express.

Alors je précise, j'y suis tout allé au pifomètre, et ceci n'est pas tant une recette, mais plutôt une démonstration de comment faire un truc sympa en se simplifiant la vie...

Donc, j'ai tout mon matos qui consiste en: viande hachée, feuilles de lasagnes (n'ayant pas besoin d'être précuites), un oignon (et oui, va falloir pleurer un peu), une gousse d'ail (là vraiment, je me suis surpassée, une vraie gousse d'ail, pas du en poudre), de l'huile d'olive, de la maizena, du beurre et du lait pour la béchamel, et puis ben sel et poivre, à votre convenance.

Alors la gousse d'ail, je vous la mets en photo, au cas où que vous auriez douté de ma parole...

En même temps, elle est pas epluchée/coupée...

Ensuite, comme je disais, faut chialer un coup. Faire couler son mascara pas waterproof. Mais c'est bien, ça dégage les sinus.

Et donc, on jette tout ça dans la pôële avec un chouia d'huile d'olive.
Oui, je sais, j'ai dit un chouia. Pas très régime tout ça. Non, là, c'est plutôt régime crétois... Bon, hé, pour une fois que je cuisine...

Ensuite, la viande... On fait revenir un peu, le temps de bien écraser la viande.

Et là, je dégaine ma tomate. Et pas de la tomate fraîche hein. J'ai pas que ça à faire d'ébouillanter les tomates pour les peler plus facilement pour les monder pour les couper en petits morceaux et les faire revenir dans un fond d'huile et bla bla bla. Non, moi je dégaîne ça:
Ma conserve de sauce tomate spéciale pizza, déjà cuisinée avec toutes les petites herbes et tout ce qu'il faut. Mon plus gros effort de la soirée: tourner l'ouvre-boîte. J'ai de sacrés muscles maintenant.

Donc hop dans ma poêle, pour faire ma sauce à la viande... Ca mijote...
Pour ma béchamel, j'ai une technique. Parce que le coup de faire le roux avec la farine et le beurre, je sais pas, chez moi, ça a toujours terminé mal. Disons que ça donne des boules de béchamel. Donc:
J'y fous tout dans la casserole: le beurre, le lait avec maizena, poivre, sel, et hop on fait cuire. Bon là, quand même faut tourner tout le temps que ça cuit. Sinon, c'est pâte de béchamel. J'ai rajouté du lait pendant la cuisson, comme j'ai pas pris de mesures, je faisais au fur et à mesure pour avoir la consistance que je voulais: pas trop épais, pas trop liquide...

Et ensuite, on attaque le montage...

Tout est prêt
Au travail...
Sur ça, j'ai mis une dernière couche de béchamel bien épaisse parce que sinon, les feuilles de lasagnes en cuisant se mettent à gondoler et elles deviennent toutes sèches.

Allez, au four, 45 minutes, à 180°C.

Et à table...

Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde cuisine
commenter cet article

commentaires