Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 23:49
Aaaahh, que c'est dur d'être une flemmarde, et d'avoir été habituée à l'assistanat pendant quelques années. Et oui, quelques années seulement, même pas toute sa vie. A la limite, si j'avais été assistée toute ma vie, j'aurais eu une excuse. Mais là, non. Ca a été très rapide. On s'y fait vite.

Donc, depuis quelques temps, plus d'un mois maintenant, plus de femme de ménage. Vous vous souvenez comment je vous avais vanté les plaisirs de la lessive à ce moment là? C'est parce que c'était tout neuf. J'avais pas bien encore compris toutes les implications que ça aurait.

Oui, à ce moment là, j'en avais fait, allez, au grand maximum, 3, voire 4. Huuum, le linge qui sent tout bon la lessive, tout propre, tout doux parce que j'ai la main lourde sur l'adoucissant, bref un vrai plaisir.

Un mois plus tard, je trouve ça légèrement moins marrant. Comment se fait-il que deux adultes et deux enfants produisent autant de linge à laver?? Bon, je sais, les gamins, ça se tâche. Vite. Plus vite que ça même. Non, encore plus vite j'ai dit. Mais un gamin, c'est petit, donc ça met des habits petits. Comment se fait-il que ces petits habits remplissent la machine à laver si vite. Quoi? Déjà? J'ai déjà mis 6 kilos de linge sale dans le tambour?? Je comprends plus rien. Ca défit les lois de la physique ça à mon avis.

Donc, un mois plus tard, je me retrouve à plier du linge tous les soirs. Et à le ranger. Je vous dis pas l'état de mes armoires... C'est bizarre, c'était quand même 'achement mieux rangé quand c'était la femme de ménage qui le faisait. Mais bon, comme je range à 23h, à la lueur de ma lampe de chevet. J'aime pas allumer la suspension dans ma chambre le soir, ça agresse mes yeux je trouve. Non. En fait, je préfère ne pas voir l'état des piles de tee-shirts toutes tordues surtout.

Ah oui. J'ai dit je plie et je range. Parce que vous n'allez tout de même pas croire que je repasse. Non, là, ça serait mal me connaître. Et puis, le linge repassé, c'est complètement has-been, pas à la mode du tout. Non, le froissé, c'est totalement in.

Vous connaissez pas le tee-shirt ou la chemise effet froissé que quand tu le laves, tu dois le rouler en boule avant de le faire sécher pour qu'il garde son aspect froissé? Je crois que je vais investir dans une nouvelle garde robe basée entièrement sur ce modèle. Comme ça, même pas besoin de plier. Tu laves, tu sors de la machine, tu boulottes le tout, histoire de te défouler et passer tes nerfs dessus, tu laisses sécher jeté sur l'étendoir, et puis tu récupères et tu balances tel quel dans le placard. Voilà, c'est rangé.

Le problème, c'est les chemises. De boulot. Ben ouais, on est des "cols blancs" à la maison. Je doute que la chemise froissée soit du plus bel effet sous le costard de Mr Flemmard ou avec mon pantalon noir. Ca fait 5 jours qu'elles attendent de passer sous le fer. Empilées les unes sur les autres. Donc encore plus froissées qu'après leur passage sur l'étendoir.

Et là, l'homme va pas tarder à se manifester sur le fait qu'il n'a plus aucune chemise à se mettre. Vous allez me dire, l'homme sait repasser (ouep, j'en ai de la chance hein, j'en ai trouvé un qui sait même repasser). Donc il a qu'à le faire lui-même. Mais bon, c'est comme ça, je suis une gentille femme. Lui il s'occupe de la voiture, des révisions (tiens, tu dois pas aller faire la vidange de ma voiture d'ailleurs Mr Flemmard??), bref, des trucs de mecs quoi. Moi je fais la lessive. J'ai dit que je m'en occupais, faut que j'aille jusqu'au bout.

Mais bon, pas ce soir. Vraiment, là, ça me tente pas du tout. Non. Sans façons. Du repassage après 22h? Non. Du pliage, je dis pas. Je peux le faire assise sur mon lit. Mais là, me mettre debout devant la table à repasser? En plus, on a même pas les heures creuses ici pour la consommation d'électricité. Aucun avantage donc.

Je vais plutôt aller me limer les ongles tiens. Et puis me coucher. En voilà une idée qu'elle est bonne...

Partager cet article

Repost 0
Published by Flemmarde - dans Flemmarde pense
commenter cet article

commentaires