Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 10:47
Un peu de vocabulaire en ce jour de rentrée scolaire. En plus, même pas pleuré, ni moi, ni la Gnomette Flemmarde, le plus important étant que la Gnomette Flemmarde n'ait pas pleuré on est bien d'accord. On Elle a été super courageuse. Et puis, j'étais contente, elle a retrouvé un petit copain et une petite copine de son ancienne école.

Tiré du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) sur Internet:
OISIVETE, subst. fém.
Etat d'une personne qui ne fait rien, momentanément ou de façon durable, qui n'a pas d'occupation précise ou n'exerce pas de profession.

Péj: Indolence, paresse

Tiré du Larousse sur Internet:
Oisiveté, nom féminin, état de quelqu'un qui vit sans travailler et sans avoir d'occupation permanente.

Bon, là c'est vrai, ça m'arrive. Je pense que l'on peut considérer le vautrage sur canapé devant télé comme de l'oisiveté. Sauf que, regarder la télé, c'est une occupation précise non? C'est vachement instructif de regarder Dr. House, ou Les Experts. Bon allez, on va dire que c'est de l'oisiveté éducative. C'est bien ça non?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 01/06/2009 19:54

... Oisive je le suis aussi , et à fond !
Et c'est épuisant ...
Et comme ma Maman me disait toujours :
" l'oisiveté est la mère de tous les vices , ma fille ! "
ben j'ai décidé de ne pas me reproduire .
Pas le courage de m'occuper d'une famille nombreuse ...

Flemmarde 02/06/2009 09:33


ah oui, mais le truc, c'est qu'il faut pas se laisser faire!!! c'est tout aussi épuisant, mais tellement plus gratifiant!!