Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 13:34
Et je parle pas d'une méga rave party qui finirait à l'aube hein...

Non non, je parle d'une simple petite soirée entre amis, à la maison, façon apéro où on grignoterait des petits amuse-bouches que j'aurais préparés avec amour et attention. On discuterait, sur un fond de musique, un truc à la mode, histoire de se dire qu'on est pas devenu déjà des has-been à 30 ans.

Et alors, c'est là que le parcours du combattant commence.

Avant, c'était coup de fil dernière minute, à 21h, style "Vous faites quoi? Rien? Ben passez à la maison". Maintenant, le périmètre des paramètres s'est tellement étendu, que je ne sais même pas où commencer.

D'abord, les amis ont commencé à se marier. Alors sans entrer dans les considérations de un tel n'aime pas la femme de un tel, ou une telle trouve que le mari de une telle se la pète trop, vice versa, ça fait quand même vachement beaucoup de monde à inviter. Ben oui, on va pas dire "Toi tu viens, ta femme non". Hein? Quand même... Ensuite, en supposant qu'on invite tout le monde, conjoints compris, y'en a toujours un qui a un truc...

Et souvent, le "truc", c'est les mioches... les Gnômes des autres quoi. Parce que dans notre cercle d'amis de la famille Flemmard, on en est à au moins un partout, deux chez nous, bientôt deux chez certains. Et alors là, je ne rentre pas dans l'éventualité que chacun ramène sa progéniture. Attention hein, ne me méprenez pas: Flemmarde aime les enfants. Les siens surtout. Donc ma patience étant déjà pleinement utilisée, pour ne pas dire épuisée par mes gnômes à moi, c'est pas pour me coltiner ceux des autres. Si
si les amis, votre progéniture est toute mignonne, croyez-moi, et je le pense vraiment.  Mais pas chez moi...

Non, moi je parle de faire garder la progéniture. Et encore, je dois avouer, dans ma cointrée lointaine, ça n'est souvent pas un problème. Oui oui, j'en parlerai un jour, et ce jour là, vous me détesterez, vous lecteurs, mais ici, une nounou à domicile 24/24, ça n'est pas un privilège, voire même une généralité. Enfin, pas pour tout le monde hein, mais pour la famille de cadres moyens... Bref.

Sauf que une fois la question de la garde reglée, faut toujours qu'il y en ait un qui a l'oeuf: au choix, je vous propose bronchiolite, angine, rhume, otite, varicelle, ou pire fiève inexpliquée (le cauchemard de toute bonne mère de notre époque), voire terreurs nocturnes, nuits agitées, et j'en passe. Quand on en a un, c'est déjà la galère. Quand on en a deux, il semblerait que s'applique une loi de l'alternance, c'est-à-dire, jamais les deux en même temps, mais toujours l'un après l'autre, avec zéro périodes de repos.

Donc, je résume: pour pouvoir organiser une toute petite soirée entre amis, il faut que tout le monde soit là, que tout le monde s'entende, que les gosses soient gardés, qu'il y en ait aucun de malade, et que une fois que toutes ces conditions sont réunies, je sois encore en vie pour avoir envie de la faire cette soirée. Ouais, rien que d'y penser, ça me fatigue déjà... Je préfère aller dormir tôt finalement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamcool06 31/08/2009 16:02

trop bon, je n'ai lu que quelques pages de l'été 2008 et je m'y retrouvre, j'adore ton humour, le calendrier de l'avent... faut y penser au mois d'août !!!

BRAVO

Flemmarde 31/08/2009 16:19


contente que ça te plaise!! ben oui, je suis un peu dingo sur les bords, calendrier de l'avent en aout... mais c'est aussi parce que je repousse toujours tout à la dernière minute, donc en m'y
prenant tôt, j'ai l'impression que ça ira, et que je terminerai à temps. ça ne marche pas du tout d'ailleurs...